Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visite patrimoine

Josette Lucas vous propose un retour sur le passé en vous faisant revivre le quotidien des "camps cigarettes"et de visiter le camp "Philip Morris" où se refugièrent de nombreux habitants, après les bombardements. Cette visite d'1h1/2, très bien documentée est gratuite, il vous suffit de vous inscrire à l'accueil et se déroulera le mercredi 20 avril à 14h.

 

La ville du Havre est bombardée par l’aviation anglaise les 5 et 6 septembre 1944. Devant l’urgence de relogement des sinistrés, des Havrais sont installés dans trois anciens camps militaires américains qui avaient servi au transit des troupes prêtes à repartir vers les États-Unis. Ces camps portaient des noms de code, souvent dérivés de marques de cigarettes, comme ici le camp Philip Morris, d’où leur dénomination populaire de « camps cigarette »

 

Retour sur une vie quotidienne peu ordinaire

Suite au travail de mémoire entrepris en 2004 par la médiathèque de Gonfreville-l’Orcher et à la parution d’un ouvrage en 2005, l’association gonfrevillaise des Cités provisoires (AGCP) se constitue afin de poursuivre cette mission. Au début des années 2010, l’AGCP obtient l’autorisation de la mairie d’utiliser à des fins d’exposition les deux derniers baraquements de la cité Arthur Fleury, l’une des trois cités composant le camp Philip Morris. La Maison du patrimoine et des cités provisoires a été inaugurée en 2019.

 

Partager cet article

Repost0